Comment positionner les détecteurs de fumée ?

Les détecteurs de fumée sont des dispositifs conçus pour détecter les signes avant-coureurs d’un incendie. Cependant, pour qu’ils soient vraiment efficaces, il est primordial de les installer au bon endroit. D’après les spécialistes, un détecteur de fumée installé correctement double vos chances de survivre à un incendie. Mais comment donc positionner de tels dispositifs ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Sécurité de la maison : détecteurs de fumée et réglementations

Conformément à la loi Morange qui vise la réduction de morts accidentelles provoquées par des incendies, tous les foyers français doivent être équipés d’au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF), autrement dit un détecteur de fumée.

S’il n’est pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour installer un détecteur de fumée, cette démarche est vivement recommandée. Vous pouvez notamment recourir aux services d’entreprises spécialisées telles que verisure.fr pour la pose de détecteurs, mais également d’alarmes pour la maison, caméras, brouillards anti-cambriolage…

Dans un bâtiment d’habitation, au moins un détecteur de fumée doit être installé dans chaque partie privative. Cependant, l’installation d’un tel dispositif dans les parties communes est interdite.

Si son installation est à la charge du propriétaire, son entretien revient à l’occupant. Si le logement est offert à la location donc, ce sera au locataire de veiller à l’entretien et au bon fonctionnement du détecteur de fumée. Ce sera également à ce dernier de le changer si nécessaire.

Les emplacements à éviter pour un détecteur de fumée

De manière générale, il faut éviter d’installer un détecteur de fumée dans les pièces d’eau, autrement dit la cuisine et la salle de bain. Et pour cause, les activités menées normalement dans ces pièces peuvent déclencher de fausses alertes.

Si vous cuisinez par exemple, la fumée ou la vapeur qui émanent lors de cuisson peuvent être perçues par le DAAF comme de la fumée dangereuse. De même, si vous prenez une douche chaude, l’afflux de vapeur peut également être considéré comme de la fumée dangereuse par le détecteur de fumée.

Par ailleurs, il faut également éviter d’installer votre dispositif anti-incendie à proximité d’une fenêtre ouverte, un ventilateur mécanique, une bouche d’aération ou encore au-dessus d’un radiateur ou de tout autre appareil de chauffage.

Sécurité : où installer un détecteur de fumée dans la maison ?

D’après les statistiques, les incendies les plus mortels sont ceux qui se déclenchent dans la nuit. Il est donc conseillé d’installer ce type de dispositif là où des personnes qui dorment peuvent l’entendre. Dans cette optique, l’idéal est de le placer près des chambres à coucher, au moins à 3 m de la porte des chambres.

Toutefois, vous pouvez également en installer dans le hall ou le couloir central. Si votre logement possède plusieurs niveaux, pensez à installer au moins un détecteur de fumée à chaque étage. Tenez également en compte les portes fermées et tout éventuel obstacle qui peuvent atténuer le son du détecteur de fumée.

Le meilleur emplacement pour un dispositif anti-incendie est au plafond, au milieu de la pièce, parce que la fumée monte toujours. Cependant, certains dispositifs peuvent également s’installer sur un mur. Dans ce cas, installez-le en hauteur, au moins à 30 cm du plafond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *