Comment installer une vmc dans sa salle de bain ?

Pour mieux aérer votre salle de bain, notamment si la salle de bain est assez menue, il convient d’installer, un vmc. Le vmc ou Ventilation Mécanique Contrôlée permet en effet d’évacuer l’air vicié de la salle afin de la renouvelée. L’installation de cet équipement peut se faire sans l’intervention d’un professionnel. Suivez ce guide pour vous y retrouver.

Qu’est-ce qu’un vmc ?

ventillation salle de bainLe vmc est un mécanisme d’extraction d’air usé et de polluants qui sert à favoriser la ventilation dans une salle donnée. Il est le plus souvent installé dans une petite salle de bain, dans les toilettes, dans une chambre sans aération ou dans une cuisine.

La Ventilation Mécanique Contrôlée pour salle de bain est se distingue toujours par sa bouche d’extraction de 80 mm de diamètre. Tous les matériels nécessaires à cette installation peuvent être proposés en kit ou en détail dans les magasins et boutiques dédiées au bricolage.

Outre, le vmc est un appareil électrique qui peut fonctionner par piles ou suivant le courant du secteur. Cette dernière option s’avère être plus intéressante.

Installation de vmc simple flux

Le vmc simple flux est un système d’extraction d’air vicié qui se démarque par un système de conduit d’air unique. Il s’agit ici d’un mécanisme qui consiste uniquement à extraire de l’air de la salle de bain et de dépendre ainsi des différentes ouvertures de la maison pour réapprovisionner la douche en air propre. Ce système est conseillé si vous habitez dans une zone géographique non soumise à de très basses températures. En outre, si vous optez pour une installation de vmc simple flux, vous devez toujours installer des entrées d’air supplémentaires sur la partie haute de chaque fenêtre de la maison.

Les matériels nécessaires

Voici les matériels nécessaires pour installer un vmc simple flux :

  • caisson d’extraction
  • une bouche sanitaires
  • 1 conduit souple en PVC
  • 1 chapeau de toiture
  • des entrées d’air
  • câbles électriques
  • cordelette
  • pitons
  • collier de serrage

Les outils

Pour l’installation il vous faudra :

  • mètre
  • détecteur de métaux
  • perceuse
  • scie cloche
  • pince coupante
  • cutter
  • tournevis
  • défonceuse

Les étapes de l’installation

Les étapes de l’installationPour installer ce type de vmc, il faut commencer par :

  • déterminer l’emplacement de la bouche d’extraction intérieure sur la partie visible du plafond ou faux plafond ;
  • scier le diamètre nécessaire et faire insérer la première bouche ;
  • faire suspendre le caisson d’extraction d’air dans le faux plafond ou les combles en se munissant de cordelette et de pythons ;
  • brancher le conduit d’air à la bouche d’extraction et au caisson d’extraction ;
  • brancher le deuxième conduit au caisson et le faire sortir par la toiture ;
  • sceller la sortie en toiture avec un chapeau de toiture ;
  • faire les branchements électriques nécessaires ;
  • installer l’interrupteur de la vmc dans la salle de bain.

Installation de vmc double flux

Le système double flux est plus avantageux si vous habitez une région qui connaît de grandes périodes de froid. En effet, comme la vmc peut provoquer une déperdition générale de chaleur dans la maison, il convient de choisir son équipement avec attention. Avec le double flux, vous auriez un système d’extraction d’air vicié et une redistribution d’air propre et chauffé.

Les matériels nécessaires

Les matériels nécessaires à pour cette installation sont :

  • une caisson d’extraction
  • la caisson de prise d’air
  • caisson de répartition
  • bloc échangeur thermique
  • commutateur
  • bouche 125 mm
  • bouche 80 mm
  • conduits isolés souples
  • 2 chapeaux de toitures

Les outils

Voici les outils pour l’installation :

  • mètre
  • détecteur de métaux
  • perceuse
  • scie cloche
  • pince coupante
  • cutter
  • tournevis
  • défonceuse

Les étapes de l’installation

installationPour réaliser cette installation, il faut :

  • trouver où placer les caissons (dans les combles par-dessus le sous-plafond ?) ;
  • installer les caissons sur un tapis isolant en mousse ;
  • trouver l’emplacement de la bouche d’extraction d’air dans la salle de bain et installer la bouche en question ;
  • trouver l’emplacement de la bouche de distribution d’air dans la salle la plus froide de la maison (sur le même étage) et installer la bouche ;
  • raccorder tous les conduits nécessaires ;
  • s’occuper des sorties en toiture ;
  • faire les branchements électriques ;
  • installer le commutateur.

Attention, quelle que soit le type de l’installation, il est obligatoire de détalonner les portes de la maison 1,5 cm. Outre, les portes doivent toujours être fermées pour éviter les grands courants d’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *