Pourquoi ventiler la salle de bain?

Dites non au confinement dans la salle de bain ! Soumise à un taux d’humidité qui avoisine les 80 %, cette pièce a besoin d’être aérée et ventilée aussi régulièrement que possible. Cela est d’autant plus important si votre salle de bains n’a pas de fenêtre. Que ce soit pour préserver votre construction, garantir la durabilité de vos équipements ou assurer la santé des habitants, la qualité de votre ventilation aura un impact sur bien-être et votre santé. 3 solutions s’offrent à vous pour équiper votre salle de bain.

L’importance de la ventilation de salle de bain

La salle de bains est une pièce continuellement soumise à l’humidité. Une attention portée à la ventilation est importante pour garantir le maintien de son bon fonctionnement. Si la salle de bains est conçue pour résister à une forte exposition à l’eau, l’humidité et la chaleur, un système de renouvellement d’air restera le premier garant de votre bonne santé. Votre installation doit supprimer tout risque de condensation ou d’apparition d’éléments pouvant nuire à la santé.

Une ventilation efficace va ainsi éviter la formation de moisissures, et aider à prévenir les traces d’humidification stagnantes. En plus de prévenir une usure prématurée de vos murs, vos équipements faciliteront aussi l’entretien de la peinture, du mobilier, du carrelage et autre système électrique. Une bonne ventilation va aussi préserver les habitants des risques respiratoires liés à un environnement dangereux. Une salle de bain sans système de renouvellement d’air peut être à l’origine d’un asthme, d’une rhinite, et de diverses infections plus gênantes.

Quel type de ventilation choisir?

Il existe 3 solutions que vous pourrez adopter pour renouveler l’air d’une salle de bain. Ce choix se basera aussi bien sur le budget disponible, que sur l’efficacité recherchée et les performances à atteindre. L’alternative la moins chère et la plus accessible reste sans doute la ventilation naturelle. C’est un moyen sûr et efficace de renouveler l’air dans une salle de bain. La ventilation naturelle se fait par le moyen de zones de ventilation sous les portes et de grilles d’aération au niveau des fenêtres. Si vous optez pour cette première solution, pensez à ouvrir vos fenêtres après votre passage dans la salle de bain.

Les deux autres alternatives vous permettent d’adopter des systèmes de ventilation mécanique, adaptés aux petits espaces.

  • La ventilation mécanique contrôlée: considérée comme une solution sûre pour ventiler, la VMC procède un à renouvellement global de l’air. Vous en trouverez sous 2 formes : des modèles à simple flux, et d’autres à double flux. Les premiers facilitent le renouvellement de l’air tout en agissant contre le gaspillage d’énergie. Le VCM à flux simple fonctionne en aspirant l’air vicié grâce à des bouches d’extractions. Les versions à flux doubles se basent sur les mêmes caractéristiques, et assurent également l’entrée d’un air réchauffé. Ce système permet de faire quelques économies sur la facture de chauffage.
  • La ventilation mécanique ponctuelle : particulièrement recommandés dans les endroits humides, les systèmes de VMP permettent de relier un interrupteur à une turbine qui déclenchera l’extraction d’air. Cette ventilation peut être à extraction unique et s’enclencher seule, ou à 3 voies permettant un renouvellement d’air égal dans différents endroits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *